Cabinet vétérinaire
Médico Chirurgical


50 avenue de la Liberté
06220 GOLFE JUAN
Tél. : 04 93 63 57 75
Consultations sur RDV
8h30-12h / 14h30-18h
Le samedi : 8h30-12h
Service d'urgences assuré

Quelques conseils pour une adoption réussie d'un chaton

Ca y est, votre décision est prise, vous avez envie d’agrandir votre famille avec un nouveau compagnon, un chat.
Félicitation, avoir un animal à la maison est une grande source de joie pour petits et grands, d’ouverture sur le mondes, le chat est un animal fascinant, le caresser apporte du bien être (études validées sur la baisse du stress lors d’un câlin avec un chat).

Posons les bases d’une adoption réussie pour que vous et votre nouvel ami puissiez vivre de nombreuses années (il n’est pas rare qu’un chat vive jusqu’à 18 ans voire un peu plus) :

Je pense que la première question à se poser c’est quel type de territoire vais je proposer à mon nouvel ami :
- Petit studio en étage
- Appartement avec terrasse
- Maison avec jardin

Ceci va en grande partie conditionner votre choix et surtout vous amener à réfléchir aux aménagements à envisager.

En effet, les conditions de développement du chaton avec sa fratrie et sa maman et ce de façon très précoce (5 semaines-9 semaines)  vont conditionner son adaptation future.

Ainsi, on comprendra qu’un chaton pris dans une ferme, avec une maman chasseuse qui l’a initié à de nombreuses activités, risque de trouver maussade la vie dans un petit appartement, tout seul pendant votre journée de travail.

Parfois, cette différence de milieu va être générateur d’anxiété et peut provoquer des symptômes comportementaux qui vont le faire souffrir et vous aussi.

A l’inverse, un chat d’élevage, très manipulé et peu habitué aux grands espaces, ou un chaton né en appartement, d’une maman tranquille et aimante sera plus à l’aise dans son nouvel environnement.

Un dernier conseil, soyez vigilant quant à l’adoption de chatons orphelins trouvés dans la rue, ou abandonnés tous seuls maigres, hurlants et affamés. Ces chatons sont souvent en mauvaise santé et leur sevrage trop précoce par la force des choses crée chez eux un terrain propice à de nombreux troubles comportementaux qui, si ils sont améliorables, ne sont pas toujours guérissables.

Soyez vigilant aussi sur les petites annonces de particuliers, qui vous proposent des chatons beaucoup plus jeunes que la réalité de leur annonce, pratiquement 4 5 semaines !!, souvent ni identifiés ni vaccinés ce qui est illégal. Là aussi, l’avenir peut ne pas être à la hauteur de vos attentes.

Le Docteur Françoise CHABAUD et Nathalie sont disponibles à tout moment pour vous aider et vous conseiller dans votre projet.